Une journée fille-maman


Aujourd’hui, je viens de faire une journée fille-maman avec Julie.

 

Ce n’était pas le programme prévu mais des tensions incessantes entre les enfants ont eu raison de notre volonté de faire une journée tous ensemble.
Je ne me sentais pas capable de supporter leurs disputes toute la journée alors nous avons choisi de nous séparer en 2.

 

Sébastien est parti faire une journée fils-papa et de mon côté j’ai fait une journée fille-maman.

 

Bien que très mal démarrée, cette journée a été un réel plaisir.

J’ai réussi à passer au-dessus de ma déception et à être totalement disponible pour Julie.
Nous sommes allées nous promener dans un parc pour prendre l’air et profiter du beau soleil de la journée.

J’ai suivi ses envies simples : jouer à ne pas marcher sur les feuilles tombées au sol, chanter, courir. Ensuite, nous avons trouvé un petit restaurant dans lequel nous avons mangé des produits du terroir et joué à pile ou face avec une capsule de soda.

 

Des activités d’une simplicité enfantine et qui nous ont procuré beaucoup de plaisir. Je me suis laissée guidée par ma fille et suis retombée en enfance 🙂 .

 

Et puis nous avons décidé de rentrer à pied chez mes parents. C’était un gros challenge car il y a avait entre 1h30 et 2h de marche. Julie ne voulait pas que l’on vienne nous chercher en voiture, elle voulait que nous réalisions ce défi ensemble et nous avons réussi !!

Nous avons rencontré sur le chemin un joli écureuil qui nous a séduite toutes les 2, un magnifique oiseau et nous avons écouté les bruits de la forêt.
La fin du trajet était difficile car Julie était fatiguée alors nous avons chanté à sa demande « 1 km à pied, ça use, ça use… » pour trouver de l’énergie et tenir jusqu’au bout.

 

Ce que je veux partager avec vous dans cet article, c’est le bonheur que nous ont procuré ces plaisirs simples et gratuits, tellement faciles à faire.
La plupart du temps, je me casse la tête pour trouver des activités pour faire plaisir à mes enfants alors qu’il suffit de jouer à leurs jeux et redevenir un enfant l’espace de quelques heures.

C’est en me reconnectant à ce que j’aimais faire étant enfant, et en m’autorisant à le faire à mon âge, que je partage avec ma fille les moments les plus extraordinaires.

 

J’espère que cet article vous a plu et inspiré. Partagez-le pour le faire lire au plus grand nombre 😉

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *